Le minage est la condition nécessaire au fonctionnement de la blockchain et des crypto-monnaies. Derrière cette terminologie peu ragoutante se cache un procédé à la portée de tous qu’il est nécessaire de connaitre et comprendre tant cette activité est porteuse d’avenir.

Une définition simple

Le minage est le procédé par lequel les transactions du réseau bitcoin et plus globalement des crypto-monnaies sont sécurisées et archivées. Afin d’assurer la bonne exécution de ces échanges, les mineurs effectuent grâce à leur matériel informatique des calculs dédiés au réseau de la crypto-monnaie qu’ils minent. En guise de récompense pour la puissance de calcul allouée, les mineurs collectent les bitcoins et altcoins nouvellement créés auxquels s’ajoute les frais des transactions qu’ils confirment. La récompense reversée aux mineurs est actuellement de 12,5 bitcoins par bloc. Cette dernière est divisée par deux tous les quatre ans environ.

Les mineurs (ou les coopératives de mineurs) sont en concurrence et leurs revenus sont proportionnels à la puissance de calcul déployée.

« Pour décrire le minage, on pourrait utiliser l’exemple d’un gigantesque concours de sudoku où les participants recommence une nouvelle grille dès que quelqu’un trouve une solution, et dont la difficulté s’ajuste pour qu’en moyenne une grille soit résolue toutes les dix minutes. Imaginons une grille géante de sudoku, avec plusieurs milliers de lignes et de colonnes. Il serait assez facile de vérifier qu’une grille terminée est bien remplie. Mais […] il faudra beaucoup de travail pour la terminer ! La difficulté des grilles peut être ajustée en changeant leurs tailles […], mais elles peuvent toujours être vérifiées facilement même si elles sont très grandes. Les puzzles à résoudre dans le réseau bitcoin se basent sur les hash cryptographiques et présentent les mêmes caractéristiques que ces grilles de sudoku : ils sont très difficiles à résoudre mais il est très facile de vérifier qu’une solution est bonne, et leur difficulté peut être ajustée. » – Andreas M. Antonopoulos.

Résumons !  

Les crypto-monnaies utilisent la blockchain afin d’enregistrer, sécuriser et archiver les transactions effectuées en utilisant ces monnaies alternatives. Néanmoins, la blockchain ne fonctionnant pas toute seul, elle nécessite un travail de longue haleine encore peu connu du grand public : le minage. En allouant la puissance de calcul de leurs ordinateurs au réseau des crypto-monnaies, les mineurs reçoivent des tokens desdites crypto-monnaies. 

Leur travail est essentiel au bon fonctionnement de la blockchain. Sans minage, il est impossible de vérifier les transactions et les crypto-monnaies ne sauraient donc exister sans cette activité. 

Comment miner des bitcoins ? 

Il y a de cela bien longtemps que le minage de bitcoins n’est plus du tout une activité rentable pour les particuliers. L’expansion du Bitcoin a généré une concurrence qui rend son minage actuellement inaccessible (à moins de posséder des milliers de cartes graphiques, évidemment). Actuellement, seuls une poignée d’entreprises parviennent encore à tirer profit de cette activité. 

Alors le minage est il déjà une activité du passé ? Non, bien au contraire ! 

Le bitcoin a permis l’expansions d’un nombre exponentiel de crypto-monnaies aux caractéristiques bien différentes les unes des autres. Comme pour le bitcoin autrefois, vous pouvez depuis chez vous miner ces crypto-monnaies afin d’en obtenir un nombre important à moindre coûts. A vous alors de sélectionner le altcoin présentant selon vous le potentiel de développement le plus élevé. Vous trouverez un guide complet des crypto-monnaies de demain par ici. Bien sur si vous choisissez de miner certaines crypto-monnaies, vous devrez d’abord vous renseigner sur les cartes graphiques présentant les qualités requises pour une telle activité.

 

0